Santé, médecine et philosophie

Pourquoi ‘santé’, ‘médecine’ et ‘philosophie’ ? Tout simplement parce que les trois sujets sont indissociables les uns des autres. L’art subtile et complexe de la thérapeutique, quelles qu’en soient les modalités, nécessite des connaissances approfondies dans les domaines (complémentaires) de la science, de la philosophie et de la psychologie. S’occuper de la santé d’autrui est sans aucun doute l’une des fonctions les plus nobles, mais aussi les plus exigeantes, à laquelle on puisse dévouer son existence : que de responsabilités dans l’acte de soigner !

Tôt dans ma carrière j’ai compris que l’aspect strictement technique du rapport docteur/patient, pour performant et efficace qu’il soit, était en soi insuffisant. Il m’est rapidement apparu nécessaire de considérer la personne dans sa totalité, c’est-à-dire dans sa réalité organique, psychique et spirituelle. Mais comment faire pour concilier de manière réaliste, dans une approche thérapeutique, toutes les nécessités inhérentes à l’équilibre d’un être humain ? Rien ne se fait sans connaissances. Pour agir, et surtout pour agir intelligemment, il faut acquérir un savoir, et il faut apprendre à s’en servir. Raison pour laquelle la connaissance de soi est inséparable du savoir vivre et de la santé en général. Et si le patient ne sait pas à quel niveau de son être se situe la perturbation qui le fait souffrir, et qui l’entrave, il appartient au praticien de l’aider à y parvenir. Sitôt qu’une chose est perçue et comprise, il devient alors possible de la considérer avec objectivité et de la traiter avec efficacité.

A un moment donné de mon parcours, j’ai réalisé que, en dépit des efforts déployés, il était littéralement impossible de soigner quelqu’un au niveau de profondeur qu’il serait théoriquement nécessaire d’atteindre, ni avec toute l’extensivité qui convient. En définitive, seule la personne détient le pouvoir d’agir sur elle-même ; seul l’individu est-il en mesure de pourvoir à ses nécessités les plus intimes et les plus vitales. Que reste-t-il donc au praticien ? Lui-même éclairé, lui-même ayant appris à se connaître en profondeur, il est là pour aider l’autre à progresser sur son propre chemin de vie, selon ses besoins, lesquels varient et fluctuent tout du long de son existence. Aussi le thérapeute, qu’il soit docteur ou non, devient-il un accompagnant polyvalent apte à déceler les maux du corps tout aussi bien que ceux de l’esprit.

Le corps subit une défaillance ? A nous d’en découvrir la nature et d’y remédier.

L’esprit est tourmenté ? A nous d’en chercher la cause et, une fois que nous l’avons identifiée, de la traiter.

S’agit-il d’un rapport dysfonctionnel entre l’esprit et le corps, entre une émotion et un organe ? Découvrons-le, et mettons-y un terme.

Voilà en quoi consiste, à mes yeux, le véritable sens du mot soigner.

Pour ma part, j’effectue depuis de nombreuses années ce lent et patient travail de réflexion et de connaissance qui m’est indispensable non seulement à moi-même, mais à celles et ceux que je consulte et que j’aide à progresser dans leur propre parcours de vie. Mais pour atteindre mon objectif, qui consiste à cerner le plus complètement le patient avec lequel j’interagis, il me faut sa participation, car je ne peux guère aller plus loin que la personne ne m’autorise à le faire – ce qui nous ramène à des considérations relatives à la connaissance, et tout particulièrement à la connaissance de soi.

Telles sont les raisons qui m’ont incité à écrire la série de livres que vous pouvez découvrir et acquérir ici-même, des ouvrages ayant pour vocation d’aider quiconque en éprouve le désir de progresser dans la connaissance de soi et dans l’optimisation de sa santé. A ce jour, il existe six livres (3 actuellement disponibles) constituant un crescendo allant de l’initiation jusqu’à des considérations, toujours relatives à l’épanouissement de l’être, poussées dans leurs retranchements. Ce que je propose n’est pas une méthode à proprement parler : il s’agit plutôt d’un développement ample et profond de ce en quoi consistent les différentes parties constitutives de l’être humain, ainsi que des rapports existant entre le moi et le non-moi. Chacun, au fil de sa lecture, remarque et retient ce qui lui ‘parle’, ce qui entre en résonnance avec lui/elle même. Tant et si bien que, presque à votre insu, vous découvrez à votre rythme et selon vos propres dispositions quelles sont les modalités selon lesquelles vous fonctionnez, les raisons de leurs éventuelles défaillances, ainsi que les solutions qui leur correspondent.

Quel avantage allez-vous retirer de votre lecture et de la réflexion qu’elle ne manquera pas de susciter en vous ? En découvrant des aspects inédits de vous-même, ou des aspects dont vous n’aviez jusqu’à présent pas ou peu conscience, vous devenez de plus en plus lucide quant à celui/celle que vous êtes en réalité, et par voie de fait cela vous indique ce qu’il serait souhaitable que vous entrepreniez afin de vous consolider en tant que personne. Toutes sortes d’interrogations naissent à l’intérieur de l’esprit lorsque l’on se met à réfléchir objectivement sur soi-même ; et ce questionnement, presque infailliblement, donne lieu à des actions ayant pour finalité la recherche de l’harmonie personnelle : modification(s) de comportement(s), changement(s) dans sa façon de vivre, amélioration(s) dans son hygiène de vie, résolution d’anciens conflits, etc.

N’apparaît-il pas en toute clarté que la santé, telle que je l’entends, dans toute son étendue, prend alors son sens véritable ? Et ne devient-il pas évident que plus et mieux l’on se connaît, mieux l’on sait prendre soin de soi et de sa santé, ce qui signifie pour la personne une plus grande autonomie et liberté d’être et de faire ?

Ma série de livres traitant de la connaissance de soi et de la santé a pour vocation de faire progressivement de vous une personne consciente et responsable de sa destinée, capable de prendre les bonnes décisions au bon moment, capable de choisir ce qui lui convient, en somme de devenir une personne en bonne santé – ce qui n’exclue nullement le besoin de se faire suivre et aider lorsque l’exigent les circonstances.

Les livres sont numérotés de 1 à 6, dans l’ordre chronologique selon lequel je les ai rédigés, et qui est celui dans lequel il convient de les lire. Chacun des ouvrages est présenté avec un résumé que vous pouvez consulter.

 

 

ChirlivreLivre 1 : « Initiation à la Connaissance de Soi : une approche biologique, psychologique, et philosophique de l’Homme »

 

 

La connaissance de soi correspond à un apprentissage souvent laborieux, dont la vie elle-même est le maître incontesté. Mais ne peut-on accélérer le processus et se rendre les choses plus simples, plus claires ? Pour s’exprimer avec justesse à propos d’un sujet donné, il est nécessaire de le décrire, de l’expliquer, et de le comprendre : sans la compréhension, rien ne se fait.
Partant de ce principe, il devient possible de définir un être humain en fonction de ses parties constitutives, et d’en obtenir une idée adéquate en liant entre elles les parties ainsi définies et décrites.
Au final, on obtient une synthèse plutôt fidèle, mais toujours perfectible, de ce qu’est un être humain.
Tel est l’objectif de ce livre, premier d’une série consacrée à la Santé, considérée ici comme la réalisation de soi portée à son apogée. Prix : 20 euros

 

 

 

 

ChirlivreLivre 2 : «Genèse et composition du Soi : Les éléments constitutifs du soi et leurs rapports à la Santé »

 

 

Entre nos instincts primitifs et la quête d’une pure idéalité s’inscrivent de nombreux jalons, chacun d’entre eux ayant son importance dans la saine constitution de Soi. Quels sont ces paliers, et à quoi correspondent-ils? Comment se produit leur assimilation à l’intérieur de soi? Et quelles peuvent être les conséquences d’une assimilation défectueuse?
Dans ce livre, et dans les suivants, je m’efforce de montrer que la santé est affaire de cohabitation entre des polarités qui s’attirent et se repoussent tout à la fois: le moi et le non-moi, l’inné et l’acquis, l’organique et le spirituel, l’immanent et le transcendant… Prix : 15 euros

 

 

 

ChirlivreLivre 3 : « Philosophie de la santé »

 

 

Dans le troisième livre de la série consacrée à la connaissance et à la réalisation de soi, préludes à l’accomplissement de la Grande Santé, Pierre Tillement explore le mode opératoire de l’organisme et de l’esprit, avant de considérer les causes de leurs défaillances respectives : genèse de la maladie.
Ensuite, il décrit la manière selon laquelle la personne en voie d’unification interagit avec les différents niveaux de réalité auxquels elle est confrontée, et comment ces derniers influents sur son développement et sur son devenir. Enfin, pour parvenir à la structuration optimale et complète du Soi, pour offrir un écrin digne de ce nom aux épousailles du  corps et de l’esprit, l’auteur propose de finaliser l’assemblage en l’insérant dans un contexte métaphysique adéquat, dont il trace ici-même les contours. Prix : 15 euros

 

 

ChirlivreLivre 3 : « Métaphysique de la santé »

 

 

Ce livre est le quatrième d’une série consacrée à la connaissance et à la réalisation de soi, ultime moyen pour parvenir à la Grande Santé, une conception de l’homme décrite et approfondie ici-même. L’homme est un être ontologiquement écartelé entre deux tendances fondamentales, à la fois opposées et complémentaires l’une de l’autre : le naturel et le métaphysique. Tout un chacun, selon sa nature essentielle, est spontanément enclin à exister sous la dominance de l’une ou de l’autre de ces deux polarités. Mais seule la synthèse de ces deux modes d’être est-elle à même de parfaire la condition humaine en lui conférant le statut ultime auquel elle puisse aboutir. Tout en menant une existence terrestre pleine et féconde, l’homme ne cesse de se rapporter aux universaux, lesquels lui servent d’axe directeur. De la sorte, l’homme vit doublement : sur le plan de l’immanence et sur celui de la transcendance, simultanément et conjointement. Telle est notre conception de la Grande Santé.

 

 

Vous souhaitez acheter ces livres ?

Vous pouvez vous les procurer en passant une commande accompagnée d’un chèque, ou alors vous pouvez me contacter par téléphone si vous souhaitez procéder autrement.